Placement
Décryptage

Les atouts des fonds indiciels

par La rédaction - le 13/07/2017

Les fonds indiciels cotés ont le vent en poupe. Et la collecte va croissant. Zoom sur ce marché qui conserve un vrai potentiel de croissance.

Le marché des fonds indiciels cotés ou exchange traded funds (ETF) affiche une dynamique assez remarquable depuis ces quatre années, en témoigne une progression annuelle des encours mondiaux de 20% (1). Les ETF représentent désormais plus de 2.850 milliards d’euros d’actifs sous gestion, soit 7% des encours de la gestion collective mondiale. La France n’échappe pas à cet engouement généralisé. Le marché des ETF listés sur Euronext Paris se compose de 477 fonds pour encours sous gestion total de 103 milliards d’euros à fin 2016 (en hausse de 66% par rapport à 2014).

Reproduire une performance

Un fonds indiciel coté est un fonds visant à répliquer la performance d’un indice de référence. Il peut s’agir d’un indice boursier comme le CAC40, comme Lyxor ETF CAC, d’un panier d’actions, comme Amundi ETF MSCI World dont le panier de 1.637 actions, comprend des valeurs américaines, japonaises, britanniques, ou encore d’une matière première (or, pétrole, etc).

Une gestion passive

Ces fonds sont dit passifs puisqu’ils répliquent les sous-jacents choisis de façon mécanique au contraire des fonds à gestion active, pour lesquels le gérant procède à des arbitrages en fonction de fluctuations du marché. Ce type de gestion passive est généralement moins couteuse. En conséquence, les frais de gestion sont réduits pour l’investisseur, un argument de poids dans un environnement de taux bas.

Liquidité et diversification

Les ETF se caractérisent également par une réelle liquidité. Ils se négocient en bourse comme de simples actions et peuvent être achetés et revendus à tout moment pendant les heures d’ouverture de la bourse. Il existe aujourd’hui des ETF sur toutes les classes d’actifs (actions, obligations, matières premières, changes) et sur l’ensemble des marchés (Europe, Asie, etc…). Ces fonds offrent donc de réelles opportunités de diversification aux investisseurs. Ces derniers temps, beaucoup d’entre eux s’intéressent aux ETF obligataires. Il est également possible de préférer des fonds thématiques comme ceux qui se développent actuellement sur les greens bonds, ces stars de la finance verte.

Rendement et risque

La recherche de rendement et de produits à faible coût dope l’essor des fonds indiciels. Dans une étude réalisée en février 2017 sur le marché français des ETF, l’Autorité des marchés financiers (AMF) analyse les conséquences de son essor sur la liquidité et la stabilité des marchés. Ces conclusions se veulent rassurantes. Pour l’AMF, il convient néanmoins, si l’attrait des investisseurs se poursuit, de rester vigilant en périodes de stress sur les marchés. Durant ces périodes, en effet, les prix des parts des ETF sont susceptibles de connaître une importante décote et les effets de corrélation peuvent amplifier la volatilité sur les marchés sous-jacents.

(1) Les ETF caractéristiques, états des lieux et analyse des risques : le cas du marché français, www.amf-France.org

 

 

 

 

 

La rédaction

Voir tous ses articles

Groupement hôtelier d'investissement
Placement atypique

Diamant, or, vin, forêt : le contrôle se renforce

Pour une meilleure protection de l’épargnant, l’autorité de contrôle des marchés financiers conditionne la distribution des placements atypiques à son …

Actus

Lire la suite